démontage d'une bouche VMC

Nettoyage et désinfection d’une VMC

Qu’est-ce qu’une VMC ?

Une VMC (ventilation mécanique contrôlée) est un système permettant d’assainir l’air intérieur d’un local ou d’un ensemble de locaux. On retrouve généralement une VMC dans des locaux où l’air peut être vicié ou dans des locaux humides tels que les salles de bain, toilettes, cuisines. L’air intérieur est alors aspiré pour être ensuite rejeté à l’extérieur.
Une VMC est composée d’un moteur, de bouches d’aspiration et de gaines reliant les bouches d’aspiration au moteur. Contrairement aux VMC des particuliers, la VMC professionnelle est composée d’un moteur plus puissant et d’un long réseau de gaines métalliques.
On retrouve le moteur, ainsi que les gaines d’aspiration, soit dans le faux plafond, soit dans les combles, ou encore sur la toiture du bâtiment. En principe, tous les éléments de la VMC sont accessibles de manière à pouvoir être entretenue.

Pourquoi et comment contrôler la VMC ?

La VMC a pour rôle d’aspirer l’air d’un local pour l’assainir. Le fonctionnement de la VMC est simple : l’air est aspiré par la bouche d’aération, passe ensuite dans un conduit (la gaine) et enfin par le moteur pour être évacué à l’extérieur. La VMC fonctionne généralement en continue, il y a donc un très grand volume d’air aspiré chaque jour et avec le temps, la poussière s’accroche sur les parois des bouches, des gaines et des pales du moteur. Il est donc nécessaire de nettoyer / dépoussiérer tout le système de ventilation, c’est à dire, de la bouche jusqu’au moteur en passant par les gaines. Une VMC entretenue sera plus efficace et consommera moins d’énergie.
Pour savoir si la VMC fonctionne correctement et que le système d’aspiration est efficace, alors il suffit de contrôler le débit d’air extrait à l’aide d’un anémomètre fil chaud. Cela donne un volume d’air aspiré dans un local donné. Cette mesure peut être comparée à chaque campagne de mesure annuelle, ce qui permet de vérifier la capacité d’aspiration de la VMC et de déterminer son bon fonctionnement.

Que dit la règlementation ?

Obligations légales spécifiques au nettoyage des réseaux de ventilation :

Arrêté du 8 octobre 1987 :
Dans le dossier de maintenance, doivent être consignés les résultats des opérations visées ci-dessous et effectuées au moins une fois par an :

  • Contrôle du débit global d’air neuf de l’installation
  • Examen de l’état de tous les éléments de l’installation

Extrait du Code du Travail :

Responsabilité du chef d’établissement dans la maintenance de la ventilation
Décret n° 84 – 1093 du 7 décembre 1984 – Destiné aux chefs d’établissements :
Il est de la responsabilité du chef d’établissement de maintenir les installations de ventilation en bon état de fonctionnement et d’en assurer régulièrement le contrôle.
Art. R 232-5 – Aération, assainissement :
Maintenir un état de pureté de l’atmosphère propre à préserver la santé des travailleurs. Locaux à pollution spécifique : captation des poussières, gaz ou vapeurs au plus près de leur source d’émission. Eviter les odeurs désagréables et les condensations.

Besoin de nettoyer votre réseau VMC ?

La méthodologie de nettoyage d’AIRIA SERVICES:

En fonction de l’état d’encrassement du réseau VMC, nous préconisons 2 prestations de nettoyage.
Si le réseau VMC est régulièrement entretenu, peut-être qu’il n’est pas indispensable de réaliser le nettoyage complet des gaines chaque année. Pour cela, nous proposons le nettoyage partiel et le nettoyage complet du réseau VMC.
La prestation complète du réseau VMC consiste à nettoyer les bouches, les gaines et le moteur.
La prestation partielle du réseau VMC consiste à nettoyage les bouches et le moteur.
Lorsque les équipes d’AIRIA SERVICES interviennent pour une prestation de nettoyage des gaines, la méthodologie que nous appliquons est toujours la même.
Pour un dépoussiérage complet de la VMC, nous commençons par démonter les bouches VMC pour les nettoyer et les désinfecter puis nous dépoussiérons (« ramonage ») le départ de la gaine à l’aide d’une brosse rotative. Le choix du diamètre de la brosse se fait en fonction du diamètre de la gaine à dépoussiérer.